ViaZen Articulation-Joint

VIA bouteilles 2018_Articu_rgb
  • Infos
  • Comprendre
  • Références
Infos

Viazen Articulation-Joint

Information sur le produit

Viazen Articulation, une puissante synergie de 7 ingrédients actifs avec l’ajout d’un 8e ingrédient complémentaire.

L’union des composantes de Viazen Articulation est la clé de l’efficacité de cette FORMULE SUPÉRIEURE.

Dosage quotidien (pour 2 capsules) : 80 mg

À qui s’adresse Viazen Articulation ?

Viazen Articulation offre une solution naturelle à valeur rajoutée pour favoriser la synthèse du collagène et encourager la régénération des tissus conjonctifs. Il convient à toute personne qui est incommodée par des inconforts musculo-squelettiques.

Présentation de Viazen Articulation-Joint

INGRÉDIENTS ACTIFS EFFETS THÉRAPEUTIQUES
Acide hyaluronique
Hyaluronate de sodium
Est largement répandu au niveau des tissus conjonctifs.
Protège les articulations en augmentant la viscosité du liquide synovial et en rendant le cartilage plus élastique.
Permet de réduire la synthèse de cytokines pro-inflammatoires et aide ainsi à prévenir  les réactions inflammatoires.
Contribue à réduire la douleur et la raideur en présence d’arthrose.
Griffe du diable – racine
(Extrait 40 :1)
Son action anti-inflammatoire est reconnue par la « Commission E » dans le traitement des désordres de santé musculo-squelettiques.
Agit en inhibant les voies métaboliques inflammatoires induites par la cyclo-oxygénase et par la lipoxygénase.
Ortie – sommité
(Extrait 20 :1)
Aide à réduire la concentration de plusieurs médiateurs impliqués dans la réponse inflammatoire, ce qui lui permet d’agir efficacement contre la douleur et la raideur articulaire.
Possède des propriétés antioxydantes grâce aux caroténoïdes, aux bioflavonoïdes et à la vitamine C.
Ses minéraux contribuent à l’alcalinisation du terrain et à l’excrétion des résidus du métabolisme via la voie rénale.
Son action tonique améliorera le niveau d’énergie vitale, ce qui est très favorable en présence de douleurs aigues et chroniques.
L-Lysine Est nécessaire à la synthèse du collagène, protéine qui assure la résistance mécanique du tissu conjonctif. Le collagène est aussi grandement impliqué dans la guérison des blessures. De plus, il favorise l’absorption du calcium et contribue à la croissance des os.
L-Proline Entre dans la synthèse du collagène, ce qui lui confère un rôle fondamental dans le maintien de l’intégrité des tissus conjonctifs et la guérison des tissus.
Vitamine C
Acide ascorbique
Est aussi nécessaire à la synthèse du collagène et des tissus conjonctifs et aide à la cicatrisation des blessures.
Contribue à réduire la douleur en présence d’arthrose et réduit le risque de développer de la goutte.
Favorise l’amélioration des performances physiques et de la force musculaire chez les ainés.
Son action antioxydante engendre un effet protecteur au niveau cellulaire et permet de ralentir le processus de vieillissement.
Cuivre
Biglycinate
Intervient comme cofacteur enzymatique auprès des métalloenzymes qui agissent dans plusieurs réactions du métabolisme, incluant le développement et la régénération du tissu conjonctif.
Est également un important cofacteur enzymatique dans les réactions de défenses contre les radicaux libres et dans le métabolisme énergétique.
Silicium
Bambusa vulgaris
Contribue à l’architecture et à l’élasticité du tissu conjonctif. Des études suggèrent que le silicium stimule la synthèse du collagène et de d’autres molécules de la matrice extracellulaire.
En participant à la régénération des tissus, il en retarde le processus de vieillissement.

Viazen Articulation est exempt de blé, de soja, de levure, d’arachide, de gluten, d’œuf et de produits laitiers. Il ne contient aucun agent de conservation, ni édulcorant, ni colorant, ni saveurs artificielles et est exempt d’OGM.

Présentation: 60 capsules

Usage recommandé

Viazen Articulation sera pris sur une base quotidienne pour encourager la régénération des structures physiologiques musculo-squelettiques. La posologie est de deux capsules par jour avec de la nourriture. Les bienfaits commenceront à se faire sentir après quelques semaines d’utilisation, mais les effets bénéfiques optimaux apparaîtront après deux à trois mois d’utilisation. S’assurer d’un minimum de deux heures entre la prise de Viazen Articulation et celle de médicaments.

Mises en garde :

  • Une attention particulière doit être accordée en présence d’une diète à basse teneur en protéines.
  • Il est important d’assurer une hydratation optimale en cours d’utilisation de Viazen Articulation.

Contre-indications :

  • Ne pas utiliser en cours de grossesse ou d’allaitement.

Résultats escomptés

  • Offre un soulagement aux douleurs musculo-squelettiques
  • Aide à la régénération des cartilages, des tendons et des ligaments
  • Procure un effet anti-inflammatoire
  • Aide à la cicatrisation et à la guérison des blessures
  • Améliore la mobilité et la souplesse articulaire
  • Soutient les structures articulaires en présence de besoins particuliers (obésité, mouvements répétitifs, activité sportive de haut niveau)
  • Contribue à ralentir le processus de vieillissement des structures du système locomoteur
  • Participe à l’alcalinisation du terrain
  • Améliore l’énergie vitale

La prise de Viazen Articulation-Joint s’inscrit dans une démarche de santé globale, laquelle inclut des recommandations alimentaires et sur l’hygiène de vie. ViaZen a développé un programme santé pour vous accompagner dans votre virage. Ce programme vise à prévenir l’inflammation en rétablissant l’équilibre acido-basique de l’organisme. Il contribue aussi à améliorer le tonus musculaire afin de soutenir de manière optimales l’ensemble des articulations.

Le système musculo-squelettique est responsable tant de la stabilité du corps humain que de sa mobilité. Il regroupe les muscles, les tendons, les ligaments, le cartilage et les os. Ces structures absorbent les chocs, les pressions et les torsions des mouvements de tous les jours (marche, course, sauts, rotations, etc.) ce qui les rend facilement vulnérables à l’usure et aux blessures. Les « maux » associés aux structures musculo-squelettiques hypothèquent grandement la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes, par les limitations physiques, la douleur et la fatigue qu’ils génèrent.

Intégrer à son quotidien les actions nécessaires à une meilleure santé musculo-squelettique, c’est investir sur sa qualité de vie.

Comprendre

Comprendre les maux articulaires

Qu’est ce qu’un malaise articulaire ?

Les maux articulaires font référence aux inconforts ressentis aux articulations, plus précisément au niveau des jonctions entre deux extrémités osseuses. On peut ressentir ce type d’inconfort dans toutes les régions du corps, de la tête aux orteils, en passant par les membres supérieurs et la colonne vertébrale.

Les personnes atteintes de maux articulaires ont de la difficulté à se déplacer aisément et à effectuer certains mouvements. Elles observent aussi une réduction de leur force musculaire. La fatigue et la léthargie accompagnent souvent les pathologies articulaires. Celles-ci peuvent n’affecter qu’une seule articulation, mais plusieurs structures articulaires peuvent aussi être atteintes simultanément.

Lorsque les maux articulaires sont généralisés, le caractère et l’humeur peuvent être affectés. Les personnes atteintes seront irritables et impatientes, elles auront des symptômes de déprime car toute mobilisation devient extrêmement difficile.

Les maux articulaires peuvent être aigus et de courte durée, si l’agent agresseur est rapidement contrôlé ou supprimé, permettant la guérison des tissus affectés. Ils deviendront chroniques lorsque l’agression perdure  durant une longue période.

Il faut savoir que les individus de tout âge peuvent être affectés par des malaises articulaires. La prédisposition augmente par contre avec l’âge et ce, pour plusieurs raisons. Le tonus des muscles qui supportent les articulations diminue, les tissus conjonctifs (ligaments, tendons, cartilages) se fragilisent et perdent autant leur souplesse que leur solidité et de plus, le processus de régénérescence tissulaire (guérison) est plus lent.

Que se passe-t-il exactement ?

Les ligaments, les cartilages, les tendons, les bourses, les disques, les capsules et les os font partie de la grande famille des tissus conjonctifs. Ce sont ces tissus qui absorbent les chocs, les pressions et les torsions des mouvements de tous les jours (marche, course, saut, rotation, flexion, etc.) et ils sont facilement vulnérables à l’usure et aux blessures. Les maux articulaires apparaissent lorsqu’une ou plusieurs des structures qui composent les articulations subissent une blessure, ou si elles perdent leur intégrité. Un état inflammatoire apparaîtra, lequel comporte une suite d’événements physiologiques et métaboliques complexes, modulés par des médiateurs de l’inflammation (histamine, prostaglandines, cytokines, etc.). Et c’est à ce moment qu’un ou plusieurs des signes cliniques suivants surviendront :

  • Bosses ou nodules, surtout sur les doigts et les orteils
  • Chaleur dans la région atteinte
  • Déformation articulaire
  • Douleur
  • Enflure
  • Fatigue
  • Fièvre
  • Malaise général (sensation d’être « mal dans sa peau »)
  • Raideur ou ankylose
  • Rougeur
  • Sensibilité de l’articulation au toucher

Manifestations cliniques :

Les structures affectées regroupent les ligaments, les tendons, les muscles, les cartilages, les bourses, les capsules articulaires, les membranes synoviales, les disques intervertébraux et les os.
Nous avons répertorié les principales conditions cliniques qui résultent de l’altération des tissus musculo-squelettiques :

  • Arthrite
  • Arthrose
  • Bursite
  • Capsulite
  • Convalescence (post-chirurgicale et post-traumatique)
  • Déchirure
  • Dorsalgie
  • Entorse
  • Fibromyalgie
  • Foulure
  • Fracture
  • Goutte
  • Lumbago
  • Luxation
  • Myalgie
  • Périostite
  • Rhumatisme
  • Sciatalgie
  • Tendinite

Les causes des maux articulaires

Les malaises articulaires peuvent être d’origine multifactorielle. Nous avons répertorié les principales causes couramment associées à leur développement.

  • Une condition mécanique qui résulte d’une friction des tissus articulaires causée soit par l’usure des cartilages, soit par une malformation articulaire, soit par une mauvaise posture ou encore par des tensions musculaires.
  • Un bête accident (une chute, un impact ou encore un étirement trop violent), qui engendre un traumatisme  articulaire pouvant endommager les articulations et leurs différentes composantes.
  • La maladie auto-immune, lors de laquelle le système immunitaire s’attaque aux structures de l’articulation et y crée de l’inflammation (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante).
  • Des dépôts de cristaux au niveau des articulations. C’est la cause de la « goutte », une pathologie liée à des dépôts de cristaux d’urate de sodium.
  • Une infection virale ou bactérienne qui affecte les structures articulaires.
  • Le déséquilibre acido-basique lors duquel l’acidité du terrain prédispose l’organisme à un état inflammatoire.
  • Un déséquilibre hormonal, tel qu’observé en période de périménopause.
  • Le stress chronique, en générant des tensions musculaires, peut nuire à la posture et par le fait même à l’alignement de toutes les articulations du corps.
Références

Références

1. M et al. Oral hyaluronan relieves knee pain : a review. Nutrition Journal . 2016 15 :11
2. Nelson FR et al. The effects of an oral preparation containing hyaluronic acid (Oralvisc®) on obse knee osteoarthritis patients determined by pain, function, bradykinin, leptin, inflammatory cytokines, and heavy water analyses. Rheumatol Int. 2015 Jan;35(1) :43-52.
3. Evidence for antirheumatic effectiveness of Herba Urticae diocae in acute arthritis : A pilot study. Chrubasik S. et al. Phytomedicine. 1997. Jun;4(2) :105-8.
4. Gagnon R. La Nutrithérapie. Collection Douce Alternative, Amyris. 2008.
5. Monographies PSN Santé Canada
6. naturalmedicines.therapeuticresearch.com
7. www.nutranews.org
8. www.passeportsante.net
9. www.larousse.fr/encyclopedie/medical/collagène/12075
10. www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-625-x/2017001/article/54858-fra.htm
11. www.floramedicina.com/ortie-monographie