ViaZen Ménopause

VIA bouteilles 2017_Meno_rgb
  • Infos
  • Comprendre
  • Références
Infos

Viazen Ménopause, une puissante synergie de 4 ingrédients actifs

La synergie des composantes de Viazen Ménopause est la clé de l’efficacité de cette FORMULE SUPÉRIEURE.

À qui s’adresse ViaZen Ménopause ?

Ce produit a été spécialement développé pour offrir un support naturel et sans effets secondaires aux femmes dont la qualité de vie est perturbée par les inconforts associés à la ménopause. Il peut être utilisé à partir du moment où le cycle menstruel commence à devenir irrégulier avec ou sans l’apparition des autres signes cliniques associés à la ménopause.

Présentation de Viazen Ménopause

La synergie des composantes de ViaZen Ménopause est la clé de l’efficacité de cette formule SUPÉRIEURE.

INGRÉDIENT ACTIFS

EFFETS THÉRAPEUTIQUES

Racine d’Actée à grappes noires – Racine

(Cimicifuga racemosa)
225 mg/jour

Permet l’amélioration de l’équilibre hormonal qui est perturbé en cours de ménopause en raison de l’arrêt de la production d’œstrogènes et de progestérone par les ovaires. De plus, cette plante offre une protection contre la perte de masse osseuse.

Trèfle Rouge – Sommités fleuries

(Trifolium pratense)
extrait normalisé à 18.9mg d’isoflavones
225 mg/jour

Contribue à réguler l’activité oestrogénique durant la période de la péri-ménopause (avant l’arrêt complet des menstruations) et de la post-ménopause (après l’arrêt complet des menstruations).
Grâce à la similarité de leur structure chimique, les isoflavones du trèfle rouge sont capables de mimer les effets des oestrogènes. Cette plante aura aussi un effet protecteur contre l’ostéoporose et son action antioxydante permettra de ralentir le processus du vieillissement.

Acide D-L alpha-lipoïque
450 mg/jour

Possède un important pouvoir antioxydant. Tout d’abord par sa structure moléculaire lui permettant de neutraliser plusieurs types de radicaux libres, mais également par sa capacité à recycler d’autres antioxydants, incluant la vitamine E, la vitamine C et l’enzyme antioxydant glutathion sécrété de manière importante par le foie. Cette propriété permet à l’acide alpha-lipoïque de réduire les dommages associés au stress oxydatif (radicaux libres > antioxydants), lequel est augmenté au cours de la ménopause. Le stress oxydatif est associé à une accélération du processus de vieillissement. De plus, l’amélioration de la fonction hépatique assure une transformation plus efficace des oestrogènes.
Améliore la production d’énergie (ATP) et de ce fait, contribue à réduire la fatigue générale.

Magnésium – citrate

630 mg/jour

Génère un effet relaxant au niveau musculaire.
Assure la régulation des fonctions hormonales et nerveuses, permettant ainsi la réduction du niveau de stress qui amplifie les inconforts de la ménopause.
Supporte la production d’énergie en participant à la transformation des glucides, des lipides et des protéines.

* Apport quotidien correspondant à 3 capsules par jour de ViaZen Ménopause.

Mises en garde

Consultez un praticien de soins de santé avant d’en faire l’usage : si vous allaitez; si vous suivez une hormonothérapie thyroïdienne substitutive; si vous avez le diabète; si vous souffrez de troubles du foie ou si des symptômes de troubles du foie se manifestent. Consulter un praticien de soins de santé si les symptômes persistent ou s’aggravent.

Contre-indications

Ne pas utiliser si vous êtes enceinte.

Usages recommandés

Dès l’apparition d’un ou de plusieurs symptômes associés à la ménopause, ViaZen Ménopause sera pris sur une base régulière à raison d’une capsule à chaque repas, pour une période minimale de trois mois. Les résultats optimaux apparaîtront après environ trois semaines de traitement.

ViaZen Ménopause est exempt de blé, de soja, de maïs, de levure, d’arachide, de gluten, d’œuf, de produits laitiers. Il ne contient aucun agent de conservation, ni édulcorant, ni colorant, ni saveurs artificielles et il est exempt d’OGM.

ViaZen Ménopause peut être utilisé SANS RISQUE en présence d’allergie au soja, puisque les ISOFLAVONES de cette formule proviennent du trèfle rouge et non de la fève soja.

Format : 90 capsules

Résultats escomptés

1) Soulagement rapide et efficace des inconforts associés à la ménopause
2) Meilleure gestion du stress physiologique provoqué par la perturbation hormonale en cours de ménopause
3) Équilibre des niveaux d’oestrogènes en circulation en supportant la fonction du foie
4) Ralentissement du processus de vieillissement (réduction du stress oxydatif)
5) Amélioration de la production d’énergie et disparition de la fatigue générale
6) Meilleure vitalité

Selon l’état de santé, l’alimentation et le milieu de vie des femmes, la ménopause sera facile ou difficile à traverser. Une femme ayant une excellente vitalité s’adaptera plus facilement à ce virage, alors que ce passage risque d’être plus ardu en présence de désordres de santé.

ViaZen Pharma a développé un programme santé par la mise en place au quotidien d’actions saines permettant de faciliter cette période de transition importante dans la vie d’une femme.

Comprendre

Qu’est ce que la ménopause ?

Le terme ménopause vient du grec. Mênos = mois et pausis = cessation.

La ménopause, passage « obligé » dans la vie d’une femme, est associée à l’arrêt complet de la menstruation et de la fertilité. Pour certaines femmes, cette étape de la vie s’effectue tout en douceur et sans inconforts marqués. Mais pour la majorité d’entre elles, de nombreux désagréments apparaissent et perturbent quotidiennement leur qualité de vie.

Que se passe-t-il exactement ?

D’un point de vue physiologique, les ovaires cessent de sécréter les oestrogènes et la progestérone. Face à cette perturbation hormonale, les hormones précurseurs des oestrogènes sécrétées par les glandes surrénales (androgènes) seront converties en oestrogènes (processus nommé aromatisation) par les tissus périphériques (foie, tissus adipeux et muscles).

Ainsi, les cellules nécessitant la présence d’œstrogènes pour la réalisation de leurs fonctions, continueront d’être approvisionnées, mais de manière moins soutenue. Des fluctuations importantes des niveaux hormonaux seront observées durant cette transition, auxquelles seront associés des effets indésirables à la fois physiques, psychologiques et émotifs.

La périménopause débute bien souvent au début de la quarantaine. Elle se traduit par l’apparition de cycles menstruels irréguliers, suivis éventuellement d’aménorrhées. Elle peut s’échelonner sur plusieurs années, voire même durant dix ans. On considère qu’une femme est ménopausée après 12 mois consécutifs sans menstruations. Pour la majorité des femmes, la ménopause est confirmée entre 45 et 55 ans.

Manifestations cliniques :

    – Changements au niveau du cycle menstruel : cycles plus courts ou plus longs qu’à l’habitude,
    ..menstruations plus abondantes ou moins abondantes, pertes sanguines hors des menstruations
    – Périodes d’aménorrhées
    – Bouffées de chaleur
    – Sueurs nocturnes
    – Seins douloureux
    – Sécheresse vaginale
    – Diminution ou perte de la libido
    – Difficulté à garder sa ligne
    – Anxiété
    – Dépression
    – Fatigue
    – Humeur changeante
    – Impatience
    – Insomnie
    – Irritabilité
    – Migraine
    – Nervosité
    – Pertes de mémoire
    – Stress accentué
    – Palpitations cardiaques
    – Jambes lourdes
    – Crampes musculaires
    – Douleurs articulaires
    – Ballonnements
    – Constipation
    – Perte de cheveux
    – Peau sèche et moins ferme

Jusqu’à récemment, l’hormonothérapie de remplacement était considérée le traitement de référence pour soulager les symptômes associés à la ménopause. Par contre, depuis que la littérature scientifique a mis en évidence les risques d’effets secondaires sérieux (cancer et maladies cardiovasculaires) associés à cette thérapeutique, de nombreuses femmes recherchent une solution alternative.

Références

Références

1. Wuttke W et al. Maturitas. The Cimicifuga preparation BNO 1055 vs. conjugated estrogens in a double-blind placebo-controlled study: effects on menopause symptoms and bone markers. 2003 Mar 14;44 Suppl 1:S67-77.

2. Radowicki S et al. Effectiveness and safety of the treatment of menopausal syndrome with Cimicifuga racemosa dry extract. Ginekol Pol. 2006. Sep;77(9):678-83.

3. Nappi RE et al. Efficiency of Cimicifuga racemosa on climacteric complaints : a randomized study versus low-dose transdermal estradiol. Gynecol Endocrinol. 2005. Jan ;20(1) :30-5.

4. Mahady GB. Black cohosh (Actea/Cimicifuga racemosa): review of the clinical data for safety and efficacy in menopausal symptoms. Treat Endocrinol. 2005;4(3): 177-84.

5. Geller SE, Studee L. Botanical and dietary supplements for mood and anxiety in menopausal women. Menopause. 2007. May-Jun;14(3 Pt 1):541-9

6. Booth NL et al. The chemical and biologic profile of a red clover (Trifolium pratense L.) phase II clinical extract. J Altern Complement Med. 2006. Mar ;12(2) :133-9

7. Overk CR et al. Comparison of the in vitro estrogenic activities of compounds from hops (Humulus lupulus) and red clover (Trifolium pratense). J Agric Food Chem. 2005. Aug 10;53(16):6246-53.

8. Imhof M et al. Effects of a red clover extract (MF11RCE) on endometrium and sex hormones in postmenopausal women. Maturitas. 2006. Aug 20;55(1):76-81.

9. Tice JA et al. Phytoestrogen supplements for the treatment of hot flashes: the Isoflavone Colver Extract (ICE) Study: a randomized controlled trial. JAMA. 2003 Jul 9;290(2):207-14.

10. Miquel J et al. Menopause : a review on the role of oxygen stress and favorable effects of dietary antioxydants. Arch Gerontol Geriatr. 2006 May-Jun;42(3):289-306.

11. Pou KM et al. Visceral and subcutaneous adipose tissue volumes are cross-sectionally related to markers of inflammation and oxidative stress: the Framingham Heart Study. Circulation. 2007 Sep 11;116(11):1234-41.

12. Beitner H. Randomized, placebo-controlled, double blind study on the clinical efficiency of a cream containing 5 % alpha-lipoic acid related to photoageing of facial skin. Br J Dermatol. 2003 Oct;149(4):841-9.

13. Pansini F et al. Oxidative stress, body fat composition, and endocrine status in pre-and postmenopausal women. Menopause. 2007 Aug 9.

14. Nielsen FH et al. Dietary magnesium deficiency induces heart rhythm changes, impairs glucose tolerance, and decreases serum cholesterol in post menopausal women. J Am Coll Nutr. 2007 Apr;26(2):121-32.

15. Hachul de Campos H et al. Sleep disturbances, oxidative stress and cardiovascular risk parameters in postmenopausal women complaining of insomnia. Climacteric. 2006 Aug;9)4): 312-9.

16. Fenichel P. Xénoestrogènes et cancer du sein : De nouveaux facteurs de risque accessibles à la prévention ? Reprod. hum. horm. 2005, vol. 18, no 1-2 (56 ref.), pp. 34-42.

17. Sohoni P, Sumpter JP. Several environmental oestrogens are also anti-androgens. J Endocrinol 1998 Sep ;158(3) : 327-39.

18. Olea N et al. Inadvertent exposure to xenoestrogens. Eur J Cancer Prev 1998 Feb ; 7 Suppl 1 : 17-23

19. www.naturaldatabase.com

20. www.passeportsante.net

21. webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/monosReq.do?lang=fra